Derrière le rideau

A Cuba les artistes circassiens sont des fonctionnaires de l’Etat. Depuis 1981 le festival de cirque international cubain Circuba organise une tournée annuelle dans l’ensemble du pays, pour un total de 75 représentations. Des artistes provenant des pays voisins tels que le Mexique, la Colombie ou encore le Venezuela sont alors invités. En 2015, pour la première fois, deux jeunes étatsuniens ont eu la possibilité de se joindre au reste de la troupe. Une présence symboliquement forte alors que les deux pays venaient d’enclencher le processus de rapprochement.


Pendant près de sept semaines, l’ensemble de l’équipe se produit de ville en ville, de Santiago à Cienfuegos, en passant par Holguín, Bayamo, Las Tunas, Santa Clara et les petites villes de provinces. Partout où il passe, le cirque est acclamé. Pourtant, la richesse culturelle de ce pays, en plein processus d’ouverture, arrive encore rarement jusqu’à nous. Et si le spectateur a parfois la chance d’assister à un show haut en couleur, il a rarement l’occasion de voir ce qui se passe en coulisses. C’est ce que j’ai voulu montrer à travers cette série. Des instants de vie d’artistes circassiens à Cuba, leur quotidien, derrière le rideau.

L’univers du cirque porte en lui quelque chose d’une mélancolie sacrée, entre ombre et lumière. Alors que leur métier consiste à procurer de la joie aux autres, les artistes de cirque vivent souvent dans des conditions précaires et surtout en marge de la société. C’est ce qui m’a fasciné dans cette aventure cubaine, l’incongruité de la vie de ces artistes, mais aussi leur générosité, et leurs moments de solitude. J’ai voulu capturer des instants que le spectateur n’a pas l’occasion de voir, parce que porter à la connaissance de chacun la différence, c’est la rendre belle aux yeux de tous.

Cette série a obtenu les distinctions suivantes: Premier Prix Thème Libre Visa Off 2016, Sélection au Prix Mentor en 2019, Troisième Prix du Public aux Nuits Photographiques de Pierrevert et Sélection aux Prix Zooms de Salon de la Photo Paris en 2020, Sélection au Festival Chambre 07 et Arica au Chili, Sélection au Festival Iso Photo et Sélection par la Maison de l’Image Documentaire à Sète en 2021 et Sélection au Festival Les Photographiques du Mans en 2022.

Pedro Hanser is part of the troupe of Cuban national circus, from behind the scenes, he observes the show.
Pedro Hanser fait partie de la troupe du cirque national cubain, depuis les coulisses, il observe ses camarades qui sont sur scène.

The clown Canilla, gets ready before the show in the dressing room of the Camagüey theater.
Le clown Canilla, se prépare avant le spectacle. Les loges du théâtre de Camagüey sont délabrées.

The troupe of acrobats of the Cuban national circus on the stage of a small provincial cinema.
La troupe d’acrobates du cirque national cubain sur la scène d’un petit cinéma de province.

The clown Canilla, gets ready before the show. In the hallway of the multipurpose hall of the city of Holguín, he seeks the light.
Le clown Canilla, se prépare avant le spectacle. Dans le couloir de la salle polyvalente de la ville d’Holguín, il cherche la lumière.

Garrett Allen and Sadie Lindley are the first north American to be invited to the Circuba festival. In 2015, their participation was symbolically strong as Cuba
and the United States had just started the process of rapprochement.
Garrett Allen et Sadie Lindley sont les premiers artistes nord-américains à être invités au festival Circuba. Une participation symboliquement forte puisque
Cuba et les États-Unis venaient d’entamer le processus de rapprochement.

Cuban clown duo Guachiplin and Canilla are getting ready for the show in the hallway of Camagüey’s multi-purpose hall. Here, there is no fitting room.
Le duo de clowns cubains Guachiplin et Canilla se prépare avant le spectacle, dans le couloir de la salle polyvalente de Camagüey.

Pedro Hanser, one of the acrobats of the Cuban troupe, prepares his costume before the show, in a small cinema of a provincial city.
Pedro Hanser, l’un des acrobates de la troupe cubaine, prépare son costume avant le show, dans un petit cinéma d’une ville de province.

Jorge Guerrero, Mexican artist invited for the festival, warms up before the show.
Jorge Guerrero, artiste mexicain invité pour le festival, s’échauffe avant le spectacle.

Clown Guachiplin explains that he had Che Guevara’s face tattooed on his shoulder for his soul of a traveler and his thirst for freedom.
Guachiplin dreams of going to work abroad.
Le clown Guachiplin explique qu’il s’est fait tatouer le visage du Che sur l’épaule pour son âme de voyageur et de soif de liberté.
Guachiplin rêve de partir travailler à l’étranger.

Dally has been a circus artist since a young age. She worked for a long time on cruise ships, for official receptions, for Fidel Castro and Hugo Chávez.
She is part of the Circuba 2015 festival.
Dally est artiste circassienne depuis son plus jeune âge.
Elle a longtemps travaillé sur des bateaux de croisière, pour des réceptions officielles notamment pour Fidel Castro ou encore Hugo Chávez.
Elle fait partie du festival Circuba 2015.

Every year, the troupe of the Cuban national circus is invited to parade during the famous carnival of Santiago de Cuba.
Here some of the artists are waiting for their turn.
Chaque année, la troupe du cirque national cubain est invitée à défiler lors du fameux carnaval de Santiago de Cuba.
Ici une partie de la troupe attend son tour avant de monter sur le char qui lui est réservé.

The clown Guachiplin waits for his turn on the stage of the main theater of Camagüey.
Le clown Guachiplin attend son tour sur la scène du théâtre principal de Camagüey.

Three young Cuban artists warm up on the ground before the show. Trois jeunes artistes cubains s’échauffent à même le sol avant le spectacle.

Garrett Allen is the first north American to be invited to the Circuba festival.
His participation was symbolically profound as Cuba and the United States had just started the process of rapprochement.
Here he is waiting for his turn to come before the celebration of Santiago de Cuba’s carnival.
Garrett Allen est le premier nord-américain à être invité au festival Circuba.
Une participation symboliquement forte puisque Cuba et les États-Unis venaient d’entamer le processus de rapprochement.
Ici il attend son tour avant le grand défilé du carnaval de Santiago de Cuba.

The young Mexican artist Alba Moncayo is invited to participate in the tour of the circuba festival, here she stretches before starting her show.
La jeune artiste mexicaine Alba Moncayo est invitée à participer à la tournée du festival Circuba, ici elle s’étire avant d’entrer en scène.

The contorsionist Danielle stretches her muscles daily. La contorsionniste Danielle étire ses muscles quotidiennement.

The Clown Canilla is getting ready for the show in the theater of Camaguey.
Préparation avant le show pour le clown Canilla au théâtre principal de la ville de Camaguey.

Garrett Allen stretches before the show. Garrett Allen s’étire avant le show.

The artist Dally after the show. L’artiste Dally après le spectacle.