« La lumière est d’autant plus décisive qu’elle est fuyante. Comme le temps lui-même. » _Frank Horvat_

Avec le printemps vient le renouveau et avec lui sont arrivées deux bonnes nouvelles au sujet de mon travail photographique.

Une résidence de création financée par la DRAC m’a été accordée, je suis restée trois semaines dans ce bel endroit qu’est la Maison d’Emma à Saint Mathieu de Tréviers où j’ai pu écrire, composer et réaliser des montages photos et vidéos. Je partage avec vous l’un d’entre eux « Arbres » où je me suis essayée pour la première fois à une approche très picturale de la photographie. J’ai traité une à une les images que j’avais capturées, puis je les ai assemblées, pour réaliser ce photomontage que j’aime nommer impressionniste numérique. J’ai travaillé en collaboration avec le compositeur Sébastien Eschalier qui m’a fait l’honneur de poser ses notes sur mes visuels. Je suis assez satisfaite du résultat. J’ai travaillé de la sorte sur d’autres séries qui vous seront révélées plus tard. En attendant voici celle sur les Arbres, qui sont pour moi une grande source d’inspiration et qui deviendront bientôt notre bien le plus précieux: https://vimeo.com/543501062

Par ailleurs, mon travail documentaire sur les coulisses du cirque national cubain a été sélectionné par la Maison de l’Image Documentaire, ce qui est un bel honneur également et qui rend hommage aux artistes circassiens de ce monde. https://vimeo.com/523727277

J’ai encore beaucoup d’idées et d’envies pour poursuivre ce travail sur le cirque, tout était un peu à l’arrêt à cause de la pandémie, mais je recherche actuellement des financements pour pouvoir le poursuivre.

Je continue de m’intéresser à l’image sous toutes ces formes parce que comme le disait Albert Barillé, ce réalisateur génial qui inventa « Il était une fois la vie », « L’image peut et doit véhiculer le savoir et de préférence sans distiller l’ennui. L’image peut aussi fustiger l’intolérance et la bêtise ».